Comment puis-je encourager mon enfant à parler de sa journée à l’école?

La rentrée scolaire est à nos portes, et en tant que parents, nous sommes préoccupés d’entendre que tout s’est bien déroulé lors de la première journée. Qui est le nouveau professeur? Quelles activités amusantes ont été faites? Avec qui a-t-il* joué? Comment se sent-il?  Tellement de questions nous viennent en tête… et pour plusieurs, elles ne seront répondues que par un mot, parfois même aucun.

Parent: «Qu’as-tu fait à l’école aujourd’hui mon chéri?»
Enfant: «Rien» ou «Je ne sais pas» ou «Je ne m’en souviens plus».

Parent: «Comment s’est passé ta journée?»
Enfant:  «Bien» ou «Pas mal».

Pourquoi mon enfant ne veut pas parler de l’école?

Les questions peuvent parfois être ressenties comme une interrogation. Après avoir passé une journée entière à l’école, certains enfants ne veulent simplement pas en parler. Un peu comme un parent qui revient de travailler et ne veut pas discuter du travail.

Fatigués et possiblement émotifs de leur première journée, plusieurs enfants ont besoin de transitionner doucement entre l’école et la maison. S’éloigner du bruit et de l’agitation peut être tout ce dont vous avez besoin. Même s’il est tentant de les bombarder de questions dans la cour de récréation, vous pourriez en apprendre davantage si vous attendez un peu.

Comment puis-je encourager mon enfant à donner plus d’informations sur sa journée?

  • Accueillez-le d’abord avec un sourire chaleureux et un câlin. Simple mais efficace.
  • Préparez un petit goûter ou suggérez-lui de vérifier sa boîte à lunch – il n’a peut-être rien mangé à la récréation ou au déjeuner, surtout s’il se sent anxieux. Un enfant affamé ne voudra pas communiquer si le ventre ne cesse de gargouiller!
  • Tenez compte de son humeur – veut-il traîner et jouer avec des amis ou semble-il débordé et prêt à partir?
  • Modeler le type de réponses ouvertes que vous recherchez en lui racontant d’abord votre journée : «Devine ce que j’ai fait aujourd’hui…. J’ai finalement réussi à…. J’étais si heureuse aujourd’hui quand… »
  • Prévoyez des moments calmes sur le chemin du retour. En restant silencieux et calme, vous constaterez peut-être qu’il entame une conversation spontanément, après avoir eu le temps de réfléchir à sa journée.

Comment puis-je poser des questions pour avoir des réponses de plus d’un mot?

Amener les enfants à parler de l’école vous oblige à réfléchir à la manière dont vous formulez vos questions. Être spécifique. Des questions larges et ouvertes telles que « Comment était-ce? » attirent presque toujours une réponse courte. Réfléchissez à ce que vous voulez vraiment savoir. Écouter vraiment la réponse vous donnera également un aperçu de ce que votre enfant ressent vraiment à propos de certains aspects de l’école. Regardez comment les réponses sont transmises. Sont-ils heureux, confiants, anxieux ou préoccupés par certains problèmes?

Voici 12 alternatives à «Comment s’est passée ta journée?»

  • Quelle a été la meilleure partie de ta journée? (et pire)
  • Avec qui t’es-tu assis au déjeuner aujourd’hui?
  • Qu’est-ce que ton enseignant a raconté à sur lui-même?
  • Raconte-moi quelque chose de drôle qui s’est passé.
  • Avez-vous essayé quelque chose de nouveau aujourd’hui?
  • Quelle a été la partie la plus difficile de ta journée?
  • À quoi as-tu joué à la récréation?
  • Dis-moi une nouvelle chose que tu as apprise aujourd’hui et que tu ne savais pas auparavant?
  • As-tu une responsabilité spécifique en classe?
  • Y a-t-il de nouvelles règles cette année?
  • Où tes amis sont-ils allés en vacances?
  • À quoi as-tu le plus hâte pour demain?

Si cela fonctionne et que votre enfant commence à s’ouvrir sur sa journée, résistez à l’envie de vous lancer trop tôt dans le dialogue. Ils pourraient arrêter de parler! Les signaux non verbaux et sociaux seront utiles ici. Des hochements de tête et des bruits encourageants ainsi qu’un contact visuel lorsque cela est possible montrera à votre enfant que vous êtes intéressé et qu’il vous écoute.

Il peut également être tentant de proposer des conseils ou des solutions trop rapidement s’il exprime une inquiétude. Parfois, il peut simplement avoir besoin de quelqu’un pour l’écouter et arriver à sa propre solution.

Si vous ressentez le besoin de parler pendant l’échange, la paraphrase est une technique utile pour lui montrer que vous avez vraiment compris et l’aider à réfléchir sur le problème, par exemple :

Parent : «Alors tu étais ennuyé qu’il ne s’arrête pas quand tu lui as demandé de le faire, mais il semble que tu as réussi à résoudre le problème entre vous à la fin.»

Certains enfants se referment lorsqu’ils sont confrontés à trop de questions. Les commentaires sont souvent mieux reçus. Il peut être utile de penser en termes de rapport questions / commentaires. Pour chaque question que vous posez, essayez peut-être de faire un suivi avec 3 commentaires encourageants avant de formuler la question suivante.

Bonne chance pour la première semaine!

Pour toute préoccupation quant au développement du langage de votre enfant, contactez-nous!

* le genre masculin a été utilisé pour alléger le texte.